Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mes premiers vernis à ongles home made

Publié le par Myrtille

Hello les filles! 

Bah ouais, le sujet que je vais aborder va concerner les filles. Je n'ai pas dans mes connaissances d'hommes qui se mettent du vernis à ongles, même si d'après certains posts sur Internet, cela commence à être tendance chez eux aussi.

Bref, me revoilà donc aujourd'hui avec une recette de cosmétique. Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas posté de billet sur ce thème. Il faut dire qu'avec la savonnerie, la cuisine et les diverses autres activités qui me passionnent, j'avais plutôt mis de côté les chaudrons de la cosmétique. C'est une nouveauté de mon fournisseur principal de matières premières, Aroma-Zone : la base pour vernis à ongles, qui m'a poussée à m'y remettre.

Mes premiers vernis à ongles home made

Je me suis donc lancée dans la fabrication de vernis à ongles maison, et, waouh, je suis accro et bluffée. C'est facile à appliquer, ça sèche rapidement et ça tient bien (environ 4 jours). Recette plus simple, ce n'est pas possible, alors quand commencez-vous?

Ingrédients et matériel

* 1 flacon à vernis

* Base à vernis à ongles

* Pigment au choix et en quantité selon l'intensité

Préparation :

Alors, à ce stade, 2 options s'offrent à vous. Soit vous prenez un petit bol et vous mélangez tous les ingrédients à l'aide d'un fouet et vous transférez avec un entonnoir dans le flacon, soit vous êtes comme moi, un peu feignasse et vous versez la base direct dans le flacon et ajoutez les pigments. Par contre, ensuite, il vous faudra secouer TRES énergiquement le flacon pour tout mélanger de façon homogène.

Avantages et inconvénients de la première méthode : Les pigments sont mélangés sans avoir besoin de secouer le flacon comme une malade pendant 10 minutes :D. Il restera forcément un peu de produit au fond du bol qu'il faudra nettoyer (bah oui, je n'aime pas faire la vaisselle!)

Avantages et inconvénients de la deuxième méthode : Bah, vous l'aurez compris, pas de vaisselle. Par contre, armez vous de patience et de vos bras pour shaker votre flacon.

Quelle que soit la méthode utilisée, vous serez bluffée (j'espère) du résultat. 

Amusez-vous bien!

Mes premiers vernis à ongles home made
Mes premiers vernis à ongles home madeMes premiers vernis à ongles home made
Mes premiers vernis à ongles home made
Mes premiers vernis à ongles home made

Voir les commentaires

Savon à la rose

Publié le par Myrtille

Savon à la rose

Salut à tou(tes)!

La rose est la reine des fleurs et la fleur des reines. Sa beauté, son parfum et ses nombreuses couleurs font toute sa réputation, malgré les vilaines épines qui se trouvent sur les tiges de certaines variétés. Les poètes, les peintres lui rendent hommage depuis des siècles, c'est à mon tour de lui rendre hommage à travers ce savon simple qui sera apprécié de tous. 

Savon à la rose

Matériel :

* 1 blouse ou 1 tablier

* 1 paire de gants longs

* 1 masque

* Des récipients variés de différentes tailles 

* Des cuillère à soupe et des cuillères à café (toujours en inox)

* 1 balance

* 2 thermomètres à sucre

* 1 moule silicone (un moule à cake fera très bien l'affaire)

* 1 mixeur plongeant

* Des spatules souples type maryse

* Des serviettes ou couvertures

Savon à la rose

Ingrédients (pour 500 g d'huile végétale) :

* 65 g de soude caustique en perles 

* 175 g d'eau 

* 200 g d'huile d'olive 

* 200 g de beurre de karité 

* 100 g d'huile de coco

* 1 CC d'oxyde rose

* 15 g de fragrance de rose (l'huile essentielle étant hors de prix)

Surgraissage (gras non saponifié) du savon : 8%

Savon à la rose

Préparation :

Avant toutes choses, travailler dans une pièce aérée (avec une fenêtre) ou en dessous d'une hotte aspirante et utiliser des ustensiles réservés exclusivement à la savonnerie. Bien suivre les consignes de sécurité lors de la manipulation de la soude. Mettre des manches longues et un tablier ou blouse. Maintenant, à vous de jouer!

Nettoyer le plan de travail et tous les ustensiles en les désinfectant si nécessaire avec de l'alcool.

Enfiler les gants, mettre le masque et les lunettes de protection.

Dans un récipient (type verre gradué), peser l'eau. Dans un petit bol, peser la soude.

Ouvrir la fenêtre ou mettre la hotte en route.

Verser progressivement, la soude dans l'eau (JAMAIS L'INVERSE, sinon il y a une réaction volcanique et un risque élevé de brûlure) en mélangeant doucement. Une fois que tout vous parait bien mélanger, déposer un thermomètre dans le liquide. La température est très élevée. Laisser refroidir. Soyez patient, la température met un certain temps avant de descendre. Quand les vapeurs toxiques sont parties, enlever le masque.

Pendant ce temps, dans un récipient peser la fragrance. Réserver.

Dans un petit bol, diluer 1 cuillère à café d'oxyde rose avec un tout petit peu d'eau.

Quand la température de la lessive de soude atteint environ 50°, mettre les huiles et beurres à fondre au bain marie. Attendre que les 2 mélanges atteignent 40°. Pour cela, vérifier la température des corps gras avec le deuxième thermomètre.

Verser la lessive de soude dans les huiles et mélanger avec le mixeur plongeant. Mixer jusqu'à obtenir la trace (La trace est ce moment où les huiles et la soude commencent à réagir entre elles pour former de la pâte à savon. La saponification est en cours, et la pâte à savon épaissit progressivement. A ce moment, lorsqu’on fait couler un peu de pâte, cela laisse une trace dans le saladier).

Incorporer à l'aide d'une spatule, la couleur. Bien mélanger pour obtenir une couleur homogène. Faire de même avec la fragrance.

Verser la pâte dans le moule. Recouvrir, si vous avez, le moule avec un morceau de carton (cela doit faire comme un couvercle). Emmailloter le moule dans des serviettes afin que la réaction exothermique soit amorcée.

Attendre 48h, puis démouler le savon. Couper votre savon à l'aide d'un grand couteau. Mettre vos savons à sécher, environ 4 semaines, sur une claie (ou tout simplement dans un cageot à champignons, en plastique, récupéré chez le commerçant du coin), dans un endroit sec. Le PH de votre savon doit être compris entre 8 et 9. Au bout de 4 semaines, vérifier à l'aide de papier PH.

Voir les commentaires

Cookies kumquat-pavot

Publié le par Myrtille

Bonjour tout le monde,

Ma passion pour les agrumes ne se dément pas. Il n'y a pas si longtemps que cela, je découvrais le kumquat. Ce petit fruit de 2 à 5 cm de long, à la peau jaune-orange et à la chair acidulée est excellent dans ces biscuits. Bizarrement, ce petit fruit qui a le goût, l'apparence et la couleur d'un agrume n'est pas classé dans la famille des citrus car l'arbre résiste à des températures jusqu'à -10°. Originaire de Chine et de Malaisie, on peut le déguster tel quel (perso, j'ai goûté, c'est très acidulé), incorporé dans des préparations ou encore confits. Vous l'aurez compris, ce fruit m'a conquise et est une excellente surprise dans ces petits cookies moelleux à souhait. L'association avec le pavot est originale et à coup sûr, j'en referai souvent pour peu que je les trouve dans ma boutique bio.

Cookies kumquat-pavot

Ingrédients :

* 150 g de kumquats bio

* 180 g de farine bise

* 130 g de sucre

* 1/2 CC de bicarbonate de soude

* 1 CS de graines de pavot

* 1 CC de vinaigre de cidre

* 50 ml d'huile végétale neutre

* 2 à 3 CS de lait végétal au choix (ici lait de riz)

Préparation :

Laver les kumquats et les couper en rondelles fines en enlevant les pépins (nombreux dans les miens. J'en ai gardé quelques uns pour essayer de les planter). Dans un saladier, verser la farine, le sucre et le bicarbonate. Bien mélanger. Ajouter le reste des ingrédients sauf les kumquats. Bien mélanger. Enfin ajouter, en mélangeant très délicatement, les kumquats. Former des tas et déposer sur une plaque de papier sulfurisé ou de silicone. Enfourner dans un four préchauffé à 180° pendant environ 10 min. Laisser refroidir avant de déguster.

Voir les commentaires

Savon oeillet des poètes

Publié le par Myrtille

Savon oeillet des poètes

Bonjour à vous,

Le printemps est là et avec lui toutes ces fleurs, couleurs et parfums merveilleux, le vert qui commence à pointer le bout du nez sur les arbres. Bref, la saison de la renaissance, du renouveau et des... poètes. Je dédie ce savon à ma saison préférée. J'adore le marbrage de ce savon que j'ai trouvé ici.

Bon printemps à tou(te)s

Voir les commentaires

Tablette de chocolat aux noisettes grillées ultra simple

Publié le par Myrtille

Bonjour à tous(te)s,

Qui n'aime pas le chocolat? Ca arrive, mais les gourmand(e)s savent ce qui est bon et ne peuvent résister à cet aliment (ingrédient) gourmand et incontournable. Pourtant, ce n'était pas gagné.

Tablette de chocolat aux noisettes grillées ultra simple

A l'origine, le chocolat, issu de la fève torréfiée de cacao, était consommé au Mexique et en Amérique centrale, sous forme d'une boisson épicée. D'abord très peu apprécié des Espagnols colonisateurs, à cause de son amertume, il est importé en Europe à partir de la colonisation des Aztèques et c'est Hernan Cortés qui fut le premier à le ramener en Europe. Il devient rapidement très prisé à la cour d'Espagne en y ajoutant de la vanille et du miel pour atténuer son amertume.

Tablette de chocolat aux noisettes grillées ultra simple

L'arrivée du chocolat en France aurait commencé avec l'exil des juifs d'Espagne fuyant l'Inquisition. Venus se réfugier dans l'Hexagone, ils auraient emmené le chocolat dans leurs bagages. Il s'installent alors dans le Pays basque. J'ai moi-même visité le musée du chocolat à Biarritz, il y a quelques années. Le Pays basque est donc encore très imprégné de ce passé lié au chocolat, pour notre plus grand plaisir.

Le chocolat possède aussi des vertus médicinales. La plus répandue d'entre elles est probablement son effet anti-déprime. Alors pourquoi s'en priver? Mais attention aux kilos en trop!

Tablette de chocolat aux noisettes grillées ultra simple

Bon, après ce résumé sur l'histoire du chocolat, passons aux travaux pratiques ou à comment faire une tablette de chocolat. Rien de plus simple, un vrai jeu d'enfant! Le plus dur reste à trouver le moule "tablette" (facultatif, il peut être remplacer par une plaque chemisée avec du papier sulfurisé).

Ingrédients :

* 100 g de chocolat pâtissier vegan

* 3 CS bombées de noisettes entières

Préparation :

Faire fondre le chocolat au bain-marie. Pendant qu'il fond tranquillement, faire griller, à sec, les noisettes, dans une poêle. Une fois odorantes, les retirer de la poêle et les concasser à l'aide d'un pilon-mortier ou d'un couteau bien aiguisé. Sortir le chocolat du bain-marie et y incorporer les noisettes. Etaler la préparation sur le moule "tablette" ou sur une plaque chemisée. Laisser refroidir. On peut mettre au réfrigérateur pour accélérer la prise si on n'a pas la patience d'attendre...

Voir les commentaires

Qu'est-ce qu'un savon au juste? (et précautions avant de se lancer dans sa fabrication)

Publié le par Myrtille

Qu'est-ce qu'un savon au juste? (et précautions avant de se lancer dans sa fabrication)

Bonjour à tou(te)s,

Il y a quelques jours, je vous présentais les premiers savons de Myrtille et plein d'autres sont à venir.

Depuis que je suis tombée dans la marmite, on ne peut plus m'arrêter. Au lieu de buller dans mon bain (oui, je sais elle est trop facile celle-là :D), je fabrique des savons en saponification à froid.

Comme je l'ai écrit dans mon dernier post, j'ai hésité longtemps, tergiversé beaucoup et me suis (in)formée un peu. J'ai acheté quelques livres sur le sujet, visionné des dizaines de vidéos sur le Net, puis un jour, je me suis jetée à l'eau. J'avais toujours peur d'utiliser la soude caustique, mais finalement en prenant quelques précautions, il n'y a pas de soucis particuliers : faire du savon, ça n'a rien de sorcier! Il faut simplement avoir les bonnes bases.

Qu'est-ce qu'un savon au juste? (et précautions avant de se lancer dans sa fabrication)

Mais le savon, c'est quoi au juste?

Je ne vous parle pas du savon que l'on trouve au supermarché du coin, qui contient moult matières premières  plus que suspectes, comme des huiles minérales, des conservateurs tout sauf naturels, des ingrédients d'origine animale ou destructeurs de la planète, comme l'huile de palme. Et je ne vous parle même pas des autres substances cancérigènes, perturbateurs endocriniens, etc. Je vous parle du savon artisanal, le vrai, fabriqué avec amour et passion. Celui-là ne se trouve que dans les savonneries, les vraies.

Procédé chimique

Ce savon-là est composé d'huiles et de beurres végétaux souvent bio (et la plupart des artisans refusent l'huile de palme, certes moins onéreuse, mais dévastatrice pour l'environnement), de l'eau (ou hydrolat, infusion ou lait -végétal en ce qui me concerne) que l'on mélange à de la soude caustique. Après un savant calcul, pour savoir combien on met d'huile, d'eau et de soude (ATTENTION! ON NE DOIT JAMAIS MODIFIER UNE RECETTE SI ON NE CONNAIT RIEN A L'ART DU SAVON! IL FAUT RECALCULER LA SOUDE ET SI VOUS NE LE FAITES PAS, VOUS RISQUEZ DE VOUS BRÛLER ET DE VOUS RETROUVER A L'HOPITAL AVEC DES SEQUELLES GRAVES), on mélange, au mixeur plongeant, les 2 liquides à la même température. La réaction chimique se produit alors sous les effets combinés de la chaleur de la base (soude) et du brassage rapide (mixage).

Voilà un bref résumé de la composition d'un savon artisanal et comment il est fabriqué. Ici, vous trouverez quelques bases pour mieux comprendre le principe de saponification à froid et pour ceux qui ont fait de la chimie, vous trouverez des infos plus techniques ici.

Qu'est-ce qu'un savon au juste? (et précautions avant de se lancer dans sa fabrication)
Qu'est-ce qu'un savon au juste? (et précautions avant de se lancer dans sa fabrication)

Un peu d'histoire

On trouve des traces de matières premières qui servaient à l'hygiène dès la préhistoire. Le "savon", qui consiste en un mélange de graisse animale et de potasse extraite des cendres de bois était encore  largement utilisé dans la Grèce antique.

Les Romains améliorent la recette et remplace la graisse animale par de la graisse végétale (huile d'olive). En 1701, Nicolas Leblanc découvre un processus de lessive à base de sel : la soude. En 1823, Eugène Chevreuil met au point la théorie de la saponification à froid. 

Qu'est-ce qu'un savon au juste? (et précautions avant de se lancer dans sa fabrication)
Qu'est-ce qu'un savon au juste? (et précautions avant de se lancer dans sa fabrication)

Les précautions à prendre avant de se lancer dans la fabrication du savon

L'hydroxyde de sodium (NaOh) ou plus communément appelé soude caustique est une base forte et comme son nom l'indique elle est caustique et très corrosive. Donc quelques mesures de précautions s'imposent quand on doit manipuler cette soude (ne pas confondre avec les cristaux de soude Na2Co3 et le bicarbonate de soude NaHCo3), mais ne cédez pas à la panique, comme je l'ai fait, ce serait dommage de ne pas vous lancer si vous en avez envie. Il est donc TRES IMPORTANT DE SE PROTEGER les yeux avec des lunettes, de porter des gants et une blouse fermée lorsque vous manipulez de la soude. Un masque est aussi un outil indispensable car lorsque la soude est mélangée à l'eau, elle dégage des substances toxiques.

Après ces simples précautions, avoir mis vos enfants et vos animaux hors de l'endroit où vous "savonnez" et une maîtrise de la méthode, il vous sera assez facile de fabriquer du savon. Vous trouverez de la soude caustique en perles en magasin de bricolage ou sur certaines droguerie en ligne comme ici.

Qu'est-ce qu'un savon au juste? (et précautions avant de se lancer dans sa fabrication)

Vous l'aurez compris, la fabrication du savon a longtemps été pour moi un mystère, quelque chose de réservé aux chimistes donc inaccessible, vu mon niveau en chimie à l'école :P. Il a fallu que je lise un premier livre sur la fabrication du savon (Faire ses savons, c'est facile! que je recommande aux débutants) pour me rendre compte que je n'avais pas besoin d'une maîtrise en chimie pour faire du savon. A partir de là, je me suis lancée et c'est devenu très vite une passion. Impossible de passer une semaine sans penser à un nouveau marbrage, de nouvelles couleurs etc. Et pourtant, ce n'était franchement pas gagné... Mon tout premier savon fut une catastrophe...

Je voudrais remercier ma première cobaye qui n'est autre que Framboise.

Qu'est-ce qu'un savon au juste? (et précautions avant de se lancer dans sa fabrication)
Qu'est-ce qu'un savon au juste? (et précautions avant de se lancer dans sa fabrication)
Qu'est-ce qu'un savon au juste? (et précautions avant de se lancer dans sa fabrication)
Qu'est-ce qu'un savon au juste? (et précautions avant de se lancer dans sa fabrication)

Voir les commentaires

Les premiers savons de Myrtille

Publié le par Myrtille

Les premiers savons de Myrtille

Bonjour à tou(te)s,

Myrtille s'est enfin décidée à faire ses propres savons. Après de longues hésitations à cause de la manipulation de la soude caustique, j'ai enfin sauté le pas pour le bonheur de tout mon entourage, famille et ami(e)s. A partir d'aujourd'hui, vous trouverez donc une rubrique "savon". J'espère vous faire partager ma passion et pourquoi pas vous donner envie d'essayer. Je commence par mes tout premiers savons en photo.

Les premiers savons de Myrtille
Les premiers savons de Myrtille
Les premiers savons de Myrtille

Voir les commentaires

Crufiture au citron et dattes medjool

Publié le par Framboise

Bonjour à tou(te)s,

Depuis quelques mois je m’intéresse de plus en plus au cru, à la crusine qui est pour moi la façon la plus saine et naturelle pour s’alimenter. Après on peut opter aussi pour ce mode d’alimentation une fois par jour, par semaine... Voici une recette testée et approuvée par ma fée gourmande. Moi qui ai des antécédents diabétiques familiaux, j’ai également adoptée définitivement cette crufiture. Je pense que les crufitures sont plus saines car pas de sucre ou très peu (ici sirop d’érable car il est cru). Vous pouvez sucrer cette crufiture au sirop de riz ou d’agave si vous préférez. Ce sera moins cru mais tout aussi bon. Le sucre de coco aussi va à merveille avec cette crufiture. À vous de choisir...

Ingrédients (pour un petit pot) :

* 5 dattes medjools trempées dans de l'eau pure quelques heures

* 1 beau gros citron bio

Préparation :

On égoutte les medjools dénoyautées et on met dans un petit blender. On coupe le citron et on enlève les pépins. On passe le tout au blender (le citron avec la peau). On goûte et si on trouve le mélange un peu amer, on ajoute un peu de sirop d’érable, ou bien une datte ou deux ! Régalez-vous !

Crufiture au citron et dattes medjool
Crufiture au citron et dattes medjool

Voir les commentaires

Petits gâteaux coco-pépites de chocolat sans gluten

Publié le par Myrtille

Bonjour à tou(te)s,

La mise à jour du blog n'est pas encore finie car je me galère avec Overblog. Il faudra encore du temps... Pendant ce temps-là les recettes à poster s'accumulent. Mes occupations m'accaparent aussi beaucoup notamment en tant que militante pour les animaux. Voici donc la recette du jour : des petits gâteaux coco-choco qui ne sont pas sans me rappeler la saveur des fameux Bounty. Une fois de plus, je vous propose une recette de douceur. Et sans gluten, s’il vous plait. Votre ventre vous dira merci. Sans gluten, sans lait et sans œufs, mais sûrement pas sans saveur.

Petits gâteaux coco-pépites de chocolat sans gluten

Ingrédients :

* 2 tasses de farine de riz complet soit 50 cl dans un verre gradué

* 4 CS de noix de coco râpée

* 1 CS de fécule de pomme de terre

* 1 tasse de sucre de canne blond soit 25 cl dans un verre gradué

* 2 CC de poudre à lever bio

* 1 tasse 1/2 de lait végétal de soja (ou riz) soit 37,5 cl dans un verre gradué (approximativement)

* 75 g de beurre de coco parfumé fondu

* 1 CS de vinaigre de cidre

* 100 g de pépites de chocolat

Petits gâteaux coco-pépites de chocolat sans gluten

Préparation :

Dans un saladier, verser les ingrédients secs sauf les pépites de chocolat. Incorporer les ingrédients liquides et bien mélanger. Ajouter les pépites de chocolat et mélanger à nouveau. Répartir 2 CS de la préparation dans des moules à muffins et enfourner 20 à 25 min. th. 6 (180°). Laisser refroidir et démouler.

Petits gâteaux coco-pépites de chocolat sans gluten

Voir les commentaires

Mise à jour du blog

Publié le par Myrtille

Bonjour les ami(e)s,

Je vais faire un grand nettoyage de printemps, avant l’heure, sur le blog. Avec la nouvelle version, c’est le bazar. Je vais simplifier les catégories et refaire les mises en page. Ça risque de perturber un peu les envois aux abonnés et mettre un peu le fouillis. Merci de votre patience et de votre compréhension. Plein de recettes à venir…

Mise à jour du blog

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>